Convoyeur de valeurs

Le convoyeur de valeurs est un spécialiste du transport de biens précieux. Lingots, bijoux, pierres précieuses, il est habilité à assurer la sécurité du voyage. Les employeurs sont peu nombreux : seules quelques entreprises sont spécialisées dans ce secteur en France. C’est un métier qui demande beaucoup de sang-froid, de rigueur et d’éthique.

Le convoyeur de valeurs garantit sa cargaison, par tous les moyens.

Le convoyeur de valeurs assure le transport quotidien des biens précieux. Responsable du transport en toute sécurité de marchandises d’une valeur de plusieurs centaines de milliers d’euros, il est habilité à porter une arme.

Dans la plupart des cas, il est préférable d’avoir travaillé dans l’armée, la police ou la sécurité pour s’exercer. C’est une profession qui exige une grande rigueur et un respect absolu des règles de sécurité. Il peut aussi s’occuper de l’alimentation des distributeurs automatiques, il porte aussi des cartes de crédit, des carnets de chèques, des bons de restaurant, etc.

C’est un métier qui demande des compétences de garde et de sécurité et en conduite, le permis poids lourd peut être demandé pour conduire un véhicule blindé, celui-ci ne ressemble en rien à une voiture ! Il faut rester constamment sur ses gardes, les situations les plus déterminantes demeurent les étapes de livraison, qui peuvent être multiples. Les déchargements ne durent que quelques minutes, durant lesquelles la vigilance est accrue. Généralement, l’équipe de convoyeur effectue des tournées, en empruntant des itinéraires dévoilés à la dernière minute : il faut toujours posséder une carte et un gps. Ce métier demande un grand sang froid et un respect absolu des règles de sécurité. Il faut savoir travailler en équipe.

Il doit aussi respecter les délais fixés par sa direction et remplir l’ensemble des formulaires de livraison. Chacune action doit être consignée dans un registre. Il faut aussi une bonne résistance nerveuse. Le convoyeur de fonds travaille généralement pour des entreprises spécialisées, mais peut aussi avoir un statut de fonctionnaire (banque de France ou Douane par exemple). Bien évidemment, il faut une éthique à toute épreuve : être de confiance reste la première qualité du convoyeur.